Front National rhône-alpes
Bienvenue sur le forum de discussion du Front National de l'Isère, et de Rhône-Alpe. Merci de respecter la charte, et de tenir des propos en accord avec la lois. Même si les discussions sont toutes autorisées, nous vous demandons de ne pas emprunter de mots ou d'expressions injurieuses. Nous vous rappelons que vous serez les seul responsable des mots hors la lois que vous prononcerez.

http://politique-patriote.skyrock.com/

Aller en bas

http://politique-patriote.skyrock.com/

Message par Admin.fn le Lun 14 Avr - 2:04

Un blog d'une petite merveille... Bien loin des propos tenus par nos amis des quartiers sensibles, cette jeunes fille d'à pene 18 ans à su mettre à profit ses talent d'écrivains... petit aperçu....

Réflexion sur le procès de Gollnisch...
S'il y a un bien une "histoire" qui met en lumière la chasse aux sorcières intentées contre les membres du Front National, c'est bien ce procès Gollnisch.

Aujourd'hui, alors que la Shoah a eu lieu il y a plus de 60 ans, ce sujet prend des proportions inimaginables. Dans un monde médiatique ou les sionistes sont très nombreux on peut entre autre citer la proposition controversé de Nicolas Sarkozy lors de son fameux diner en tant qu'invité spécial du CFIF. Il a proposé devant son auditoire, que chaque enfant de CM2 paraine une victime de la Shoah.
La Shoah représente elle réellement l'intégralité des crimes commis pendant la seconde guerre mondiale ? Que la Shoah et le traitement infligé aux juifs durant la seconde guerre soient honteux est une certitude. Cependant, ne doit on pas se contenter de traiter ce crime contre l'humanité comme tous les autres du même acabit ? (massacre des arméniens et des assyriens en Turquie, massacre des Tutsis par les Hutus, bombes atomiques sur Nagasaki et Hiroshima...). Pourquoi orienter une préférence vers celui-ci et rendre un hommage plus important aux victimes juives ?

Pour en revenir à Bruno Gollnisch, il est accusé par la justice de « délit de contestation de l'existence de crime contre l'humanité par paroles ». Je vais relater ici les propos incriminés pour que chacun se fasse une idée objective de ce qui lui est reproché:

« Je reconnais les millions de morts du drame de la déportation et de l'univers concentrationnaire. »

« S'agissant toutefois, au cas par cas, des modalités et de l'étendue de ce drame, je m'en remets au jugement des historiens spécialistes, dont les discussions devraient être libres, et non sous la menace d'une loi d'inspiration communiste, la loi dite loi Gayssot, dont le but était de faire oublier les crimes soviétiques. »

« Je ne remets pas en cause l'existence des camps de concentration mais, sur le nombre de morts, les historiens pourraient en discuter. Quant à l'existence des chambres à gaz, il appartient aux historiens de se déterminer » tout en ayant précisé ceci « Qu'il soit bien clair, en ce qui me concerne, que je nie pas l'existence des chambres à gaz homicides. »


En toute conscience, nous pouvons juger ses propos polémiques, provoquants, mais ils restent dans le sillon du programme du FN. Depuis moultes années celui-ci revendique l'abrogation de la loi Gayssot en faveur d'une discussion plus ouverte sur ce thème. Que le FN soit pour l'abrogation de cette loi n'atteste en rien que les membres de ce parti nient la Shoah, mais comme l'a dit de Villepin Dominique de Villepin : "Ce n'est pas une bonne chose de légiférer dans le domaine de l'histoire". On oublie d'ailleurs régulièrement de préciser qu'en Italie, en Espagne, en Russie, et même... aux Etats Unis, le négationnisme et le révisionnisme ne sont pas condamnés comme en France par le biais de la loi Gayssot.

De plus, dans le procès Gollnisch, ou est le négationnisme prodigué par celui-ci ? Même si la presse titre en gros ces articles lorsqu'elle parle du négationnisme outrancier du n°3 du FN, je ne vois ici que de la diffamation. Certes Gollnisch a porté plusieurs fois son soutien à des écrivains négationnistes, mais de sa plume, il n'a jamais justifié ni tenté de prouver l'inexistance des chambres à gaz.

Qui plus est, on peut remarquer la roublardise de Dominique Perben qui voulait avoir le champ libre dans sa région lyonnaise. Le jour-même où les médias rapportaient qu'un rapport de la police judicaire concluait qu'il n'y avait pas lieu de poursuivre Bruno Gollnisch, le garde des Sceaux a fait savoir qu'il donnait l'ordre au parquet de Lyon de le poursuivre. Ce même Perben qui se targuait de ne jamais donner d'instructions au parquet dans les cas individuels ...

Dans un autre temps observons les propos d'une universitaire, Annie Lacroix-Riz, enseignant à Paris VII. Lors d'un cours devant des centaines d'étudiants elle a nié en bloc la famine organisée par les soviuétique en 1933.
Je cite : "La « grande famine ukrainienne organisée par le régime de Staline» est donc un bobard. D'où vient ce bobard ? Il vient de gouvernements et d'institutions contre-révolutionnaires qui ont exploité la réalité du pays soviétique en exagérant outrageusement les difficultés alimentaires qui y étaient apparues et leurs conséquences, et en faisant le silence sur la lutte réelle que la bourgeoisie rurale russe et ukrainienne menait, en prenant parfois l'initiative de la violence armée, pour se maintenir en position dominante dans l'économie soviétique."

Ces propos ont été laissé sans suite, et aucune association "anti racistes" et autres ne s'est portée partie civile pour soutenir le collectif des Ukrainiens de France qui s'était insurgé contre ces propos scandaleux. Quant à Gollnisch, il a été suspendu de ses fonctions avant même que le jugement soit rendu. Il a été condamné coupable en appel le 28 février 2008 et condamné à verser des sommes faramineuses aux parties civiles, au nombre de 9.

En clair, est ce à la politique de faire l'histoire ? N'y a t'il pas certains crimes jugés plus importants que d'autres dans notre pays ? Que faudrait il faire pour respecter chaque victime d'un crime contre l'humanité sans pour autant réduire la liberté aux historiens (que ce soit par logique partisane ou par "bien pensance") ?

_________________
Rejoignez le front national

_fnrhonealpes.superforum.fr
_fnisere@hotmail.fr

avatar
Admin.fn

Nombre de messages : 91
Age : 39
Localisation : VIENNE, ISERE
Date d'inscription : 09/03/2008

scores persos
le 8 faces:
Le 6 faces:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://frontnational38.connectetoi.com/FN38-b1.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum